L’alliance magique du mental et de l’intuition.

Accueil > PNL > PNL : 8 critères pour bien choisir sa formation

PNL : 8 critères pour bien choisir sa formation

JPEG - 6.7 ko
Formation en PNL comment choisir ?

Si votre préférence se porte vers le choix d’un séminaire, d’un atelier, ou d’une formation, voici quelques recommandations pour vous aider à choisir :

Établissez un bon contact avec le formateur.

Demandez à le rencontrer pour un entretien préalable ou regardez une vidéo de ce qu’il fait. Cela vous permettra d’avoir une première impression. Ayez confiance et fiez-vous davantage à votre première impression plutôt qu’aux brochures, citations, certificats ou diplômes.

Efficacité et persévérance.

Le formateur a-t-il des références, une expérience conséquente en matière de séminaires ? Les praticiens qui ont, à la fois, intégrité personnelle et compétences (et pas seulement un certain charisme)
obtiennent des résultats qui satisfont les participants.

Informations/démonstrations.

On reconnaît une bonne formation PNL lorsqu’il y a des démonstrations réelles des méthodes enseignées et pas seulement une description des méthodes et des résultats.

Exercices.

Après les démonstrations, le formateur vous permet-il de
pratiquer vous aussi des exercices soigneusement conçus pour mettre immédiatement en œuvre les compétences à acquérir ? L’observation et la pratique sont les qualités qui vous permettront d’intégrer les nouvelles compétences.

Preuves.

Apprenez-vous à distinguer si ce que vous avez appris est efficace ? Un bon formateur en PNL doit vous apprendre à observer et à écouter les signes non verbaux.

Intégrité personnelle.

Le formateur agit-il d’une façon « congruente » avec ce qu’il enseigne ? Voici quelques qualités que nous recherchons chez les formateurs :

  • Un formateur en PNL efficace présupposera que chacun peut apprendre : il importe seulement de trouver le moyen qui permettra à chacun d’apprendre plus facilement. Si un formateur agit comme un gourou qui cherche à vous épater et à vous exploiter, méfiez-vous. On ne retire en général pas grand chose de ce genre de formations (même si parfois, elles paraissent beaucoup plus impressionnantes !)
  • Un bon formateur respectera et prendra en compte les questions et les objections des participants.
  • Un bon formateur tiendra les promesses faites aux participants.
  • Un formateur efficace reconnaîtra facilement ses erreurs et acceptera volontiers les suggestions proposées pour améliorer la formation.

Compétences.

C’est un aspect difficile à détecter avant d’avoir fait plusieurs formations en PNL, mais il est très important. Néanmoins, vous pouvez vérifier les points suivants : Le formateur est-il en mesure de démontrer qu’il obtient des résultats ? Observez-vous des modifications non verbales chez le patient qui sert à la démonstration ? Remarquez-vous une amélioration de vos compétences ou bien le formateur se contente-t-il de dire : « Votre inconscient intègre ces choses-là. » Ou : « Aujourd’hui, vous vous sentez confus, mais dans six mois, vous verrez la différence. »
Portez toute votre attention sur les résultats que vous pouvez observer.

Sens de l’humour.

L’humour est un bon moyen de faciliter l’apprentissage : l’humour communicatif, rire avec les autres ou rire de la condition humaine mais pas aux dépends des autres. Si vous trouvez un formateur qui possède cette qualité en plus de celles mentionnées précédemment, alors, vous pouvez en toute confiance vous adresser à lui et vous en serez satisfait.


D’après l’ouvrage « Au cœur de l’esprit » de Connirae et Steve ANDREAS