L’alliance magique du mental et de l’intuition.

Accueil > PNL > Les 7 étapes pour obtenir ce que vous voulez vraiment

Les 7 étapes pour obtenir ce que vous voulez vraiment

De nombreuses personnes, grâce à la PNL ont réussi à obtenir ce qu’elles désiraient réellement. Pour cela, il primordial de savoir ce que vous voulez et d’être sûr que cela en vaut la peine pour être entièrement satisfait du résultat. Nous étudions précisément la détermination d’objectifs lors de la formation de Praticien PNL + Hypnose.

La série de questions proposée ci-après peut vous aider à déterminer
vos objectifs personnels, ceux qui vous tiennent à cœur et qui correspondent à la personne que vous désirez être.

Etape 1. Définir un objectif.

Tout d’abord demandez-vous : « Qu’est-ce que je veux ? » Définissez un objectif ou un désir. Si vous pensez à plusieurs objectifs, se ressemblent-ils ? Par exemple, si vous souhaitez vous motiver à faire le ménage chez vous, terminer vos rapports dans les délais impartis ou achever une tâche, dans tout cela il est question de motivation. Si vos objectifs sont différents, choisissez en un pour commencer.

La PNL a découvert que la manière dont on se représente ses objectifs joue un rôle très important. Leur réalisation peut devenir quelque chose d’extrêmement facile ou d’impossible selon la manière dont vous vous la représentez.

Les questions suivantes vous permettront de vous assurer que vous vous représentez vos objectifs d’une manière qui vous permette de les atteindre facilement.

Test A. Assurez-vous que votre objectif est défini en termes de « ce que je désire » et non de « ce que je ne désire pas ».

Par exemple : « Je veux que mon enfant cesse de pleurnicher » ou bien « Je veux cesser de me sentir mal quand mes projets échouent » ou « Je ne veux pas manger autant entre chaque repas » sont l’expression de ce que je ne désire pas.

Vous pouvez facilement transformer ces affirmations et exprimer au contraire ce que vous désirez. « Je veux que mon enfant exprime ce qu’il désire d’une voix agréable. » « Lorsque mes projets échouent, je désire saisir cette occasion comme un défi. » « Je veux manger seulement des fruits entre chaque repas et avoir trois repas complets et équilibrés, par jour. »

Lorsque l’on pense à quelque chose que l’on ne veut pas ou que l’on veut éviter, on le provoque souvent dans sa vie car on concentre son esprit là-dessus. En changeant votre mode de pensée pour exprimer ce que vous désirez, vous effectuez un changement simple qui peut faire une énorme différence.

Test B. Assurez-vous que votre objectif est défini de façon à ce que vous puissiez l’atteindre, peu importe ce que font les autres.

Si vos objectifs requièrent d’autres personnes pour que le changement s’effectue, même si ces changements sont une bonne idée, cela vous met dans une position de vulnérabilité et d’impuissance.
Vous n’obtiendrez ce que vous désirez que lorsque les autres auront changé leur comportement. Bien que nous ayons tous certaines exigences à l’égard des autres, il est important que nous soyons capables d’atteindre nos objectifs, quel que soit le comportement d’autrui.

Au premier abord, cela peut sembler impossible. Examinons quelques exemples.

Si votre objectif est : « Je veux que mon mari cesse de me critiquer. » Ce n’est pas sous votre contrôle puisque cela demande à votre mari de changer. Si vous posez ce désir comme votre objectif principal, vous vous placez dans une position de vulnérabilité.

« Que puis-je faire, que puis-je vivre qui me permette d’obtenir ce que je désire, quel que soit le comportement de mon mari ? » Peut-être s’agit-il de trouver une meilleure estime de vous-même malgré les critiques de votre époux. Peut-être désirez-vous réagir de façon plus sereine face à ses critiques ou être capable de faire la part des choses et de distinguer les critiques acceptables des autres. Cette attitude me donne plus de force car je peux obtenir ce que je désire même si mon mari poursuit ses critiques.

Prenons un autre exemple : « Ma petite amie vient de rompre et je désire qu’elle revienne. »

Comme je n’ai aucun contrôle sur sa décision, je peux me poser la question suivante : « Quelles seraient les conséquences de son retour ? » Cette relation était peut-être la plus intéressante que j’aie jamais vécue. Elle m’a permis de développer mon sens de l’humour, j’aimais sa présence chaleureuse et je me sentais valorisé.

A présent, je dispose d’une liste d’objectifs qui sont sous mon contrôle. Je peux trouver d’autres manières de développer mon sens de l’humour. Je peux également apprendre à développer des relations humaines plus chaleureuses et trouver d’autres manières de me sentir valorisé. Je peux faire tout ça, que ma petite amie revienne ou non.
Vous pouvez également consulter à ce sujet l’article « Amour et communication font-ils bon ménage ? ».

Etape 2. Comment savoir que l’objectif est atteint.

« Comment saurez-vous que votre objectif est atteint ? » Certaines personnes n’ont aucun moyen de savoir si elles ont atteint leurs objectifs. Cela signifie qu’elles n’éprouvent jamais la sensation de satisfaction qui en découle. Elles n’ont aucun moyen de mesurer si leur comportement quotidien les rapproche ou les éloigne de leurs objectifs.

Par exemple, mon objectif pourrait être « Je veux mieux réussir. » Si je ne définis pas ce que j’entends par réussir, je pourrai passer ma vie à tenter de le faire sans jamais éprouver de satisfaction même si j’ai accompli une grande œuvre. Faire sourire quelqu’un, trouver un travail ou n’importe quoi d’autre de précis peut être pour vous le « succès ».

Test. Est-ce que la preuve est en rapport étroit avec l’objectif ?

PNL : atteindre son objectif
Assurez-vous que les signes qui vous prouvent que vous avez atteint votre objectif sont réalistes et justes. Mon objectif est d’être un professeur efficace. Si j’ai été efficace, je me sens bien à la fin de la journée. Avoir cette sensation est certes agréable mais cela ne signifie pas que je suis un bon professeur.

Par contre, si je constate que mes élèves progressent, s’appliquent davantage et réussissent mieux leur travail, je dispose alors d’une meilleure preuve de ma réussite.

Autre exemple. Mon but est d’être un parent efficace et j’ai la sensation d’être un bon parent lorsque mes enfants me disent que ce que je fais est bien. Une fois de plus, cette preuve est loin d’être suffisante. Si je désire que mes enfants me disent que je suis quelqu’un de formidable, je risque de devenir trop laxiste et de ne pas leur donner, à long terme, une éducation qui leur soit bénéfique. Pour vérifier si j’ai atteint mon objectif, il est préférable d’observer les progrès et le développement de mes enfants.

Etape 3. Choisissez où, quand et avec qui vous désirez atteindre votre objectif.

Il est également très important de réfléchir à quel moment vous désirez atteindre votre objectif.

Par exemple, si vous désirez « avoir confiance », désirez- vous avoir confiance tout le temps ?

Voulez-vous vous sentir en confiance si vous pilotez un avion alors que vous n’avez aucune formation ?

Désirez-vous avoir confiance si vous marchez sur une corde raide à plus de trente mètres au-dessus du sol alors que vous êtes incapable de le faire ?

Il est probable que non. Où, quand et en qui désirez-vous avoir confiance ?

Peut-être uniquement lorsque vous possédez les compétences et les connaissances nécessaires qui vous permettent d’avoir confiance en vous, à juste titre. Lorsque vous n’avez pas ces compétences, vous préférez sans doute poser un autre objectif : être prudent, curieux ou capable de tirer les leçons de vos erreurs.

Vous pourrez atteindre beaucoup plus facilement votre objectif si vous définissez clairement où et quand il doit se réaliser.
Quand une personne essaie d’avoir confiance sans avoir les compétences nécessaires, généralement, elle va à l’échec.

Test. Soyez précis : « Qu’est-ce que vous verrez, entendrez ou sentirez qui vous fera savoir que c’est le moment de réaliser votre objectif ?

Par exemple : « Lorsque je vois
mon mari faire telle chose, je souhaite ressentir de la compassion à son égard. »

Etape 4. Vérifiez les obstacles.

« Quels obstacles vous empêchent de réaliser votre objectif ? » S’il n’y en a aucun, passez directement à l’étape 5.

Cependant, s’il existe un conflit entre un autre objectif et celui que vous désirez atteindre, trouvez le moyen de pouvoir les accomplir tous les deux. Souvent, deux objectifs paraissent s’opposer, mais peuvent en réalité, être complémentaires. Sinon, on peut également les planifier pour qu’ils ne soient plus en conflit.

Etape 5. Trouvez les ressources existantes.

« De quelles ressources disposez-vous pour vous aider à atteindre votre objectif ? »

Vous souhaitez retrouver une certaine estime de vous-même : observez à quel moment vous éprouvez déjà ce sentiment car l’information vous sera utile pour mieux atteindre cet objectif. Votre objectif est de pouvoir parler en public : demandez- vous ce que vous êtes déjà en mesure de faire.

Vous pouvez probablement déjà parler, vous tenir face à une assemblée, etc.

En prenant conscience de ce que vous êtes déjà capable de faire, vous vous positionnez de façon positive dans le sens de cette réalisation et vous créez ainsi une base solide pour acquérir les compétences supplémentaires nécessaires.

Etape 6. Ressources supplémentaires.

PNL : trouver des ressources
« De quelles autres ressources ou compétences avez-vous besoin pour atteindre votre objectif ? »

Lorsque l’on connaît les ressources dont on dispose déjà, il est plus facile de définir les compétences qui manquent.

Par exemple, vous avez peut-être besoin d’avoir davantage confiance en vous lorsque vous êtes observé quand vous parlez en public.

Peut-être avez-vous besoin d’un moyen pour garder le fil conducteur de ce que vous avez l’intention de dire ou pour pouvoir répondre à l’auditoire plus chaleureusement, etc.

Etape 7. Elaborez un plan.

« Comment allez-vous atteindre votre objectif ? » « Quelle sera votre première étape ? »

Certains objectifs très simples peuvent être atteints immédiatement, d’autres au contraire, exigent de franchir certaines étapes dans le temps.

Test. Assurez-vous que la première étape soit précise et réalisable.

Si votre objectif est « Je veux peser soixante kilos », posez-vous la question suivante

« Quelle va être la première étape ? ».

« Que puis-je faire maintenant dans cette direction et quels signes vont me montrer que je suis effectivement sur la bonne voie ? »

C’est ce que nous appelons le « découpage ».

Lorsque l’objectif est très ambitieux ou paraît difficile à atteindre, il est préférable de le « découper » en plusieurs étapes pour qu’il soit gérable et facile à atteindre.

Le simple fait d’avoir examiné chacune des étapes proposées dans ce questionnaire a peut-être suffi à vous aider à définir clairement ce dont vous avez besoin pour atteindre votre objectif. Dans votre plan d’action, vous pouvez utiliser certaines méthodes de PNL pour accéder à des ressources manquantes.

Mais si, après avoir franchi toutes les étapes précédentes, vous n’arrivez pas à avoir une idée précise de votre objectif, peut-être que ce n’est pas ce que vous désirez vraiment.

Questionnez-vous sur « le but du but », « A quoi cet objectif va-t-il me servir ? ».


D’après l’ouvrage « Au cœur de l’esprit » de Steve et Connirae Andréas.