L’alliance magique du mental et de l’intuition.

Accueil > Edition > Témoignages et Extraits de Livres > Le Temps du Changement (1ère partie)

Le Temps du Changement (1ère partie)

Avec son style plein d’humour, BANDLER décrit les croyances et l’hypnose comme des alliées pour la guérison et le changement. L’hypnose vous apprend à mettre en place des croyances fondamentales qui changeront votre vie.

Grâce à la stratégie d’installation de « PNL automatisée » vous construirez la « machine mentale » qui vous permettra de transformer des croyances destructrices en croyances très utiles et cela, quasiment instantanément.

Les derniers chapitres concernent le phénomène hypnotique préféré de BANDLER : la « distorsion du temps », dont l’utilisation permet des changements étonnants.

Grâce à « l’hyperesthésie » vous pourrez développer toutes sortes de sensations nouvelles et explorer de nouveaux états de conscience.

Voici ce qu’en dit JANUS DANIELS dans le prologue du livre : « Vous trouverez, dans ce livre, des outils encore plus puissants pour comprendre, modifier et utiliser vos états de conscience, vos croyances de base et votre perception du temps. Vous pouvez utiliser ces outils pour accélérer votre apprentissage, atteindre vos idéaux, aider les autres et, qui plus est, en vous faisant plaisir.

Si vous voulez, vous pouvez lire ce livre juste pour le plaisir. Le texte est la transcription d’un séminaire passionnant. Vous pouvez même, faire comme si vous y participiez... ».


Je voudrais dédicacer ce livre à quelques génies de notre temps :
Moshe FELDENKRAIS, Patrick MORAZ
et Anthony ROBBINS.

Richard BANDLER

Introduction

L’écriture de ce livre, comme celle de la plupart des livres, est sous-tendue par un objectif. Nous avons tous entendu parler de personnes exceptionnellement douées. Nous disons généralement qu’elles sont créatives. Certaines, considérées comme des génies, avaient pourtant, à l’origine, moins de formation, moins d’intelligence, de talent, de force, d’énergie, d’argent, de mémoire, etc. que bien des personnalités médiocres. Pourquoi ?

Appelez ça de la chance. C’est un peu dur, mais ça a le mérite de nous remonter le moral. Malheureusement, on a un peu de mal à y croire. De plus, les personnes créatives ont cette fâcheuse tendance à être de plus en plus créatives. Cette injustice qui viole les lois de l’entropie n’a, jusqu’ici, reçu aucune véritable explication.

Il y a vingt ans, les fondateurs de la Programmation Neuro-Linguistique (PNL) ont tenté de trouver des réponses à ce « pourquoi ». En apportant une réponse efficace, nous pourrions conduire les gens à agir comme des génies.

Aujourd’hui, des milliers de personnes sont certifiées en PNL. En une seule séance, elles peuvent accélérer l’apprentissage, éliminer des phobies, augmenter leur créativité, améliorer leurs relations, supprimer les allergies et marcher sur le feu ardent sans se rôtir les pieds. La PNL a atteint le but qu’elle s’était fixée au départ. Nous avons maintenant les moyens de réaliser ce qu’il y a une dizaine d’années, seul un génie était capable de faire.

Vous trouverez, dans ce livre, des outils encore plus puissants pour comprendre, modifier et utiliser vos états de conscience, vos croyances de base et votre perception du temps. Vous pouvez utiliser ces outils pour accélérer votre apprentissage, atteindre vos idéaux, aider les autres et cela, en vous faisant plaisir. Commencez maintenant. Vous l’avez déjà fait.

Si vous voulez, vous pouvez lire ce livre juste pour le plaisir. Le texte est la transcription d’un séminaire passionnant. Vous pouvez même faire dans votre tête, comme si vous y participiez. Faites-le bien et vous économiserez du temps et de l’ argent.

Vous pouvez même aller encore plus loin. Quand j’ai rencontré Richard BANDLER, on disait qu’il faisait la démonstration de ce qu’il expliquait pendant qu’il en parlait. C’est devenu un cliché. Maintenant il en montre beaucoup plus qu’il n’en dit.

Par conséquent, en lisant ce livre, vous pourrez en apprendre bien plus de choses qu’il n’en explique.

Les participants du séminaire, eux, n’ont entendu le contenu qu’une seule fois. Vous, vous pourrez le lire deux fois et, à la troisième lecture, vous pourrez en profiter pour aller plus en profondeur encore.

Un mot mal placé peut avoir sa raison d’être. Une même suite de phonèmes identiques peut réapparaître à plusieurs reprises, quelque pages plus loin et induire ainsi des associations inconscientes ; des anecdotes peuvent faire apparaître des représentations qui annoncent des chapitres à venir. Des sophismes, des digressions absurdes et des références mal placées peuvent servir à enchaîner des états internes ou à avoir accès à des ressources, pour mettre en évidence et amplifier les effets d’un exercice. Une incorrection grammaticale peut contenir un message caché de même que des paragraphes en apparence construits logiquement contiennent d’autres significations.

Souvent les sujets de démonstration qui avaient fait l’exercice spontanément ont obtenu des résultats avant d’arriver à l’estrade.

Ça suffit pour un début. Le lecteur qui se concentrerait sur ces détails pourrait rater l’essentiel.

Analyser peut vous distraire, pratiquer portera ses fruits.

Ceux qui ont ce mode de compréhension ont des raisons de s’en plaindre : soit ils vont droit dans le mur, soit ils ne trouvent plus rien à faire. Vous pourriez découvrir de vieilles croyances particulièrement difficiles à changer et de nouvelles croyances particulièrement difficiles à installer ; ou bien vous vous trouverez à court de vieilles croyances à changer et de nouvelles à installer.

Quelquefois une croyance peut vous résister. Vous pouvez alors la laisser telle qu’elle est. Vous pourrez y revenir plus tard. Il se pourrait que vous ayez d’autres changements à faire auparavant.

Si vous êtes à court de croyances, vous pouvez passer un bon moment en lisant ce livre pour trouver des présuppositions auxquelles vous aimeriez adhérez. Faites-vous cadeau de ces croyances. Vous pouvez le faire avec n’importe quel livre. Les présuppositions que j’ai retirées de ma lecture de Milton ERICKSON m’ont beaucoup servi.

Quelles sont les personnes qui ont la plus grande valeur à vos yeux ? Qu’est-ce qui les a conduites à prendre leurs décisions les plus sages ? Quelles croyances aimeriez-vous avoir en commun avec elles ?

Richard BANDLER