L’alliance magique du mental et de l’intuition.

Accueil > Edition > Témoignages et Extraits de Livres > Le Film : Someone Beside You

Le Film : Someone Beside You

Le réalisateur indépendant suisse Edgar HAGEN a réalisé, en 2007, en hommage au Dr Edward PODVOLL et à son oeuvre, le film Someone Beside You, consacré aux états extrêmes de la psychose et à leurs traitements ( Voir le site www.someonebesideyou.com ).

Accompagné de quelques psychiatres et de leurs patients, le réalisateur s’est lancé dans un roadmovie documentaire à travers la Suisse, l’Europe et les Etats-Unis. Ensemble, ils voyagent dans les abîmes de la psyché afin de découvrir comment l’être humain se comporte dans des situations de psychoses extrêmes.
Sur sa route, Edgar Hagen croise notamment le psychiatre et moine bouddhiste Edward Podvoll. Ce dernier qui n’a plus que quelques mois à vivre est convaincu que le courage et l’amitié ont le pouvoir de guérir les psychoses. En initiant un dialogue entre la psychologie occidentale et la spiritualité orientale ils démontrent qu’un esprit clair et serein peut renaître même du désarroi le plus profond.

Conditions de reduction Voir le Blog Psychose et Guérison.

La parole au réalisateur

Nous sommes désemparés quand un être humain est secoué dans son identité et finit par perdre la raison, par passer de l’autre côté. Cela peut arriver à tout le monde sans distinction d’âge, de constitution ou d’origine sociale. La perte d’un enfant, la fin du relation peuvent conduire brusquement tout être humain dans l’abîme pour le plus grand désarroi de ses proches, réduits à l’impuissance. D’où vient cette impuissance devant la psychose ? De ce qu’elle est toujours si profondément refoulée ? Ou encore de ce que nous ne savons ni comment l’on devient « fou » ni comment l’on redevient « normal ».

Nous connaissons beaucoup de la chimie du cerveau. Mais nous ignorons aussi presque tout de l’esprit humain, en particulier lorsqu’il est à la dérive. Peut-on le rattraper ? Est-il perdu à jamais ? Cette incertitude et cette ignorance sont à l’origine de ce film et de la tension qui le parcourt.

Edgar Hagen.