L’alliance magique du mental et de l’intuition.

Accueil > Edition > Notes de Lecture > Sources et Ressources de la PNL

Sources et Ressources de la PNL

Antoine et Danielle Pina.

Intereditions, 1997, 285 pages, Broché, Graphiques.

ISBN :2-7296-0693-9

Commander le livre

Deux consultants, master PNL formés d’abord a la sémantique générale tentent de démontrer les sources de la PNL dans des philosophies anciennes,et en établissent les liens avec d’autres techniques de développement personnel. Pour la partie Resources, on nous sert une fois de plus quelques techniques « classiques » de la PNL (ancrages, stratégies, boite à outils de communication, changement de croyances,…).

Pour la première partie (Sources) ceux qui y attendent une étude critique des concepts, seront (comme nous) déçus. Pas même une approche historique. Quant à la partie philosophique annoncée au dos de la couverture, on peut dire qu’elle est inexistante, le chapitre d’Aristote a Antonio Damasio étant plus que succinct.

On y voit un aller retour entre Aristote, W.James et sa théorie des 3 H (du nom anglais de Head, tête, Heart, cœur, Hands ,main, centres vitaux que sont les ressources de l’Homme) une citation de Damasio (L’erreur de Descarte) sur la capacité a exprimer et ressentir les émotions, le tout couronné de citations de Goleman (Intelligence émotionnelle) pour nous faire découvrir que l’index de computation de la PNL (grille qui révèle en premier lieu les orientations de l’attention du sujet - Comportement interne, Processus interne, Etat interne) n’est rien d’autre que tout çà…Démonstration un peu rapide. Sur la sémantique générale la démarche est la mêmes, après avoir présenté quelques notions (très sommaire) développées par Korzybski, les auteurs nous plongent rapidement dans des applications de PNL, notamment l’utilisation du méta-modèle (méthode questionnement linguistique). Le passage sur la logique aristotélicienne et non aristotélicienne s’en tient aux définitions et à la démonstration qu’un autre paradigme (-la sémantique générale-) puisse intégrer les nouvelles visions de l’univers dont la PNL use. Quand les PNListes se décideront’ils à relire l’épistémologistes et érudit de la logique Stephane Lupasco qui dans ce sens a apporté une réelle contribution aux applications multiples (de la biologie aux modélisation des phénomènes inconscient) ? !. Apres la sémantique générale, c’est au tour de l’approche systémique ; la aussi une présentation avec quelques repères historiques suivi de quelques définitions des concepts de la théorie des systèmes, illustres d’exemples très pédagogiques reliés avec la PNL. Le tout débouche sur les principes TOTE (théorie des stratégies) et les niveaux logiques. L’ouvrage suit la même trame pour les autres concepts clef de la PNL (Croyances, valeurs, métaprogrammes,) jusqu’à revenir a l’approche systémique pour définir les postulats de la PNL. La « trousse a outils » de la PNL suit dans la deuxième partie du livre où, comme nous le disions en début de cette note, on retrouve quelques applications de la PNL avec exercices pratiques.

De cet ouvrage touffu, et pas très clair (apparemment il a déjà nécessité une mise au point du manuscrit) on a du mal à cerner si les auteurs sont arrivé à leur fins –par rapport au titre- ou s’il s’agit simplement d’un ouvrage de plus sur la PNL avec cette fois-ci plus de commentaires sur les racines de la PNL . J’espère que les quelques citations qui illustrent tout au long le livre n’ont pas la prétention d’illustrer les sources de la PNL. Elles en rendent le livre plus digeste. Je pense qu’il y a eu une occasion ratée de faire quelque chose de bien. Le sujet n’était pas facile…et rendons hommage aux auteurs d’avoir essayé, et de leur bonne volonté.