L’alliance magique du mental et de l’intuition.

Accueil > Edition > Notes de Lecture > LES EMOTIONS, Comment s’en faire des alliées avec la PNL

LES EMOTIONS, Comment s’en faire des alliées avec la PNL

Viviane DUBOS.

ESF 1993-95.148p illust.graph.

ISBN 2710710024

Commander le livre

La collection formation permanente en sciences humaines est une institution française chez les formateurs et dans les départements de Ressources Humaines. Rappelons que ces ouvrages sont présentés en deux parties, recto les connaissances du problème, au verso l’application pratique.

La partie connaissance du problème offre tout d’abord un regard que nous pourrions qualifier de socio-culturel sur la place de l’émotion dans la société actuelle.

Des philosophes du Xxème siècle en passant par la psychologie humaniste via la psychanalyse jusqu’à la PNL, l’auteur tente de faire le point sur les certitudes et les hypothèses concernant les émotions. Un fait et un accord communs : les émotions sont un outil de changement. C’est là que Viviane DUBOS commence à parler de PNL, en faisant le lien entre émotion et ancrages.

Le chapitre suivant porte sur les émotions aux quotidiens, les processus cognitifs qui sont en jeu, pour arriver vers l’image de soi et les schémas de pensée qui modulent cette expression émotionnelle. Là se fait le lien avec la PNL à travers les croyances.

La dernière partie « faire de ses émotions des alliés » se veut être une application dynamique des modèles présentés dans les autres parties du livre. L’un des intérêts principal de cette partie est que l’auteur présente en français les travaux sur les émotions de Leslie LEBEAU (ex-épouse de R. BANDLER) publiés aux US (The emotionnal Hostage. Ed : Future Pace) en 86.

Que disent CAMERON BANDLER et LEBEAU ? Il faut apprendre à reconnaître les composantes cognitives des émotions. Les reconnaître c’est nous réconcilier, les rendre familières, vivre donc mieux l’état émotionnel lui-même. Ces composantes sont au nombre de 8, et Viviane DUBOS s’emploie à les présenter de manière succincte.

L’autre partie du livre est consacrée aux applications pratiques. C’est dans cette partie qu’on retrouve le plus de PNL. Faisant le lien avec les parties descriptives on commence par parler des submodalités (les décrire lors d’une émotion), on fait un ancrage, on change de croyance, pour finir par une hiérarchie des critères. Les corrigés sont là pour recadrer, avec un petit programme d’auto-formation.

On l’aura compris, même si ce livre n’a pas donné la place que l’on souhaiterait à la PNL, il constitue néanmoins une monographie d’ introduction intéressante sur les émotions.

Sa particularité est de porter à la connaissance des lecteurs français les travaux de CAMERON BANDLER et LEBEAU. Nous aurions souhaité un livres plus complet, mais ce qui n’est pas dans l’esprit de la collection.