L’alliance magique du mental et de l’intuition.

Accueil > Accueil > Thérapie Intensive

Thérapie Intensive

Nécessaire : Sagesse et Compassion.

On ne devient pas hypnothérapeute pour se soigner !

Parce que d’abord, ce n’est pas économique...

Une thérapie vous coûtera beaucoup moins cher qu’une formation.

  • Prix d’une formation de praticien en hypnose Ericksonienne ? 3000 euros par exemple.
  • Prix d’une séance de thérapie : environ 70 euros de l’heure
  • Durée : 5 à 15 séances en moyenne.
  • Admettons que vous fassiez une thérapie complète à raison d’une séance par mois pendant 2 ans ce qui a fait un total de 22 séances à 70 euros, soit 1540 euros pour une durée d’environ 22 x 1h 15 soit 27h de thérapie.

Vous voyez qu’entre formation et thérapie, le compte n’y est pas.

L’hypnothérapie est plus économique. De plus, si vous avez besoin d’une thérapie vous aurez du mal à tirer pleinement profit du votre formation. Car, bien entendu, les exercices de la formation viendront appuyer là où ça fait mal !

Alors, plus d’hésitation !

Thérapie d’abord !
Formation ensuite !

Stage préparatoire

A cet effet, je propose depuis de nombreuses années une formule de séminaires de psychothérapie intensive. Voyez cela comme un stage préparatoire à la formation.

Liste des prérequis

Aphorisme du moine zen
Un jour, un professeur d’Université se rendit dans les montagnes du Japon pour rencontrer un Maître Zen renommé.
Lorsqu’il le trouva, il se présenta, énonçant tous ses diplômes et demanda à être instruit sur le Zen.
Vous voulez une tasse de thé, dit le Maître Zen ?
L’autre opina.
Le vieux moine commença à remplir la tasse jusqu’au bord et au-delà. Le thé déborda, coula par terre.
Stop ! cria le professeur. La tasse est déjà pleine ! Elle ne peut rien contenir de plus !
Le moine répliqua :
Comme cette tasse, vous êtes plein de connaissance et d’idées préconçues.
Pour apprendre, commencez par vider votre tasse.

Oubliez tout et gardez le reste

L’histoire du moine et de la tasse de thé illustre parfaitement une bonne partie de votre apprentissage.

Avant d’apprendre, il va vous falloir désapprendre, parfois dans le soulagement, parfois dans la douleur.

Un jour, une psychologue me dit en plein milieu de sa formation de praticien qu’elle était très déstabilisée. Elle s’était rendu-compte qu’elle devait oublier et laisser de côté une bonne partie de ce qu’elle avait appris pendant ses études.

« Tu comprends, me dit-elle, c’est très difficile d’accepter que je me suis trompée pendant presque 20 ans. Je n’arrive pas à y croire ».

« N’essaie surtout pas d’y croire », lui ai-je répondu, « contente toi de faire semblant d’y croire. Continue ton travail comme avant. Seulement dans tes séances de thérapie et dans tes entretiens, prend bien soin de tester ce que tu as appris dans ta formation de praticien. Tu verras bien si ça marche et si tu dois changer quelque chose dans tes croyances. »

Il vous faut simplement être capable de mettre de côté‚ ce que vous avez appris jusqu’ici, de l’oublier parfois pour laisser la place à une nouvelle manière de faire.

Et surtout de vous employer à utiliser cette nouvelle manière de faire ou de penser. Et alors, vous aurez la preuve devant les yeux que cette nouvelle façon de faire est meilleure que l’ancienne.

Et voilà, c’est tout.

La force du contexte

A quoi ça sert d’avoir 128 couleurs de crayons si on ne se sert que d’une seule pour peindre un tableau ?

En conclusion, tout le monde peut-il devenir hypnothérapeute ?

L’important c’est la qualité et surtout, la qualité de relation soigné/soignant. Vous allez apprendre à établir le rapport, comme on dit. Vous allez apprendre à construire une relation de confiance avec vos patients.

Vous vous rendrez compte que c’est finalement assez simple, que plus la relation est limpide, et mieux elle fonctionnera. Restez toujours dans la simplicité. En anglais, il existe l’acronyme KISS (Keep It Simple Stupid), qui se traduit par : « restez simple, idiot ! »

J’ai appris moi aussi à rester simple, à élaguer mes formations de ce qui est trop compliqué et souvent inutile. Evidemment, cela ne s’est pas fait en un jour. C’est le résultat de 20 années de réflexion, de recherches, de tests qui m’ont permis de rendre l’hypnose et la PNL abordables par tous.

Maintenant, soyons clair : je ne pense pas qu’il soit raisonnable d’ouvrir un cabinet d’hypnothérapeute sans avoir terminé votre formation de Maître-Praticien.