Guérir les Traumatismes : Extrait de "Au Coeur de l’Esprit".

Lorsque Sally se sépare de son fils de huit ans pendant plus d’une journée, elle est saisie d’angoisses dès qu’elle se met à penser à lui. Cette réaction s’amplifie si elle lui parle au téléphone. Sally souhaite changer cet état de fait et trouver une meilleure manière de réagir. Je l’ai rencontrée à un congrès professionnel et j’ai pu facilement constater ses réactions. La conférence avait lieu loin de son domicile, et lorsque je lui ai demandé de penser à son fils, tout son corps s’est contracté et sa respiration s’est bloquée quelques instants.

Je lui ai ensuite demandé de quelle manière elle pensait à son fils. Elle a répondu qu’elle voyait une image floue, lointaine « avec beaucoup d’air entre lui et moi. » En voyant cette image, elle avait l’impression qu’elle était en train de le perdre, et cela provoquait chez elle une forte angoisse. Quand je lui ai demandé de rapprocher l’image de son fils plus près d’elle, elle se sentit mieux.

J’aurais pu éliminer son angoisse en changeant directement l’image de son fils. Mais Sally m’avait déjà dit que son angoisse provenait d’une expérience traumatisante qu’elle avait eue à l’âge de 7 ans et qui continuait de l’affecter. A cette époque, son père avait soudainement disparu pendant environ cinq jours. Personne ne savait où il était, s’il reviendrait jamais, s’il était mort ou vivant. Sally s’était sentie complètement abandonnée, perdue et terrorisée. Cette expérience s’était ancrée dans sa vie émotionnelle et affective, et aujourd’hui, elle éprouve ce même sentiment lorsqu’elle est loin de son fils.

Si je n’avais fait que changer sa manière de penser à son fils, seule cette expérience aurait été concernée. Sally aurait continué à garder un souvenir désagréable de son enfance, et il est fort probable que ce souvenir soit également la cause d’autres difficultés dans sa vie. Si je réussis à intervenir sur ce souvenir d’enfance, alors tous les domaines de sa vie qui y sont associés s’en trouveront modifiés. De cette façon-là, je lui permets d’accéder au changement qu’elle réclame et en même temps d’élargir à d’autres aspects de sa vie le bénéfice qu’elle en retirera.

Comment Sally se représente une expérience d’empreinte positive.

Dans une première étape, il s’agit de trouver la manière dont Sally se remémore un souvenir positif puissant qui a un impact important sur son comportement. Ces expériences sont souvent appelées expériences « d’empreinte  ». « Sally, pensez à un souvenir qui constitue vraiment une ressource positive pour vous maintenant. Peut-être cette expérience a-t-elle été agréable ou désagréable au moment où elle s’est produite, mais en tout cas vous en avez retiré quelque chose d’important, puisque ce souvenir a un impact puissant et positif sur les actes de votre vie actuelle. Peu importe la nature de cette expérience, l’essentiel est que vous estimez aujourd’hui qu’il s’agit d’une expérience positive et puissante.... Lorsque vous en avez choisi une, je voudrais que vous y pensiez de manière à vous rendre compte de l’effet important qu’elle a sur vous. Notez ce que vous ressentez. »

Quand Sally fut en contact avec le souvenir qu’elle avait choisi, elle sourit, sa respiration devint plus profonde et son dos se redressa légèrement. C’était visiblement le type même de souvenir que je voulais qu’elle trouve.

« Maintenant, pensez à un souvenir ordinaire, très banal, sans importance. Par exemple le brossage de vos dents ce matin, ou quelque chose de ce genre-là.

Puis, comparez ces deux souvenirs. Remarquez ce qui fait que l’un est puissant et l’autre ordinaire. Il est possible que le premier soit en mouvement, qu’il y ait des images en action, et que l’autre soit fixe, statique. Ou bien que l’un soit en couleur et l’autre en noir et blanc, l’un accompagné de sons, l’autre plongé dans le silence. »

« Le souvenir ordinaire est petit et statique, comme une vue en noir et blanc. Celui qui est puissant m’enveloppe complètement, comme si j’étais réellement dedans. Il est en mouvement et les couleurs sont douces, pastel comme un tableau de Monet ; j’aime ces couleurs, et le son est agréable. Il n’y a aucun son dans le souvenir ordinaire. »

Créer une nouvelle empreinte positive.

« Maintenant, mettez ces expériences de côté pour un instant. Voici une question très importante. Quelle expérience avant la disparition de votre père, vous aurait permis de vivre plus facilement cet événement ? Quelle expérience particulière aurait pu vous y préparer, afin qu’ainsi vous n’éprouviez pas l’horrible sensation d’être abandonnée et perdue ? »

« Mon père était tout pour moi à cette époque. Je crois que si quelqu’un, en qui j’avais pleinement confiance, mon frère par exemple, m’avait dit que mon père serait toujours là et me protégerait toujours quoi qu’il arrive, cela m’aurait sans doute beaucoup aidée à traverser cette expérience difficile. »

« Bien. Cela aurait effectivement pu changer beaucoup de choses. Essayons. Fermez les yeux. Revenez en arrière. Vous êtes cette fillette de six ou sept ans, cela se passe bien longtemps avant la disparition de votre père. Construisez la scène avec tous les détails : votre frère vous parle et vous rassure. Au fur et à mesure que vous imaginez cette scène, assurez-vous que cette expérience deviendra un souvenir fort et positif. Cette expérience vous enveloppe entièrement, elle est vivante, il y a de la couleur, des pastels, des sons. Emplissez-vous de cette ambiance autant que vous le désirez, affinez-la, modelez-la, faites en sorte que cette expérience devienne le genre de souvenir fort, puissant et positif qui vous permettra plus tard de réagir de façon plus adéquate à la disparition de votre père. Prenez le temps qu’il faut pour construire cette expérience, puis quand vous aurez fini, faites un signe de la tête. »...

Lors de cet exercice, la respiration de Sally devint plus profonde, plus ample, Sally souriait, et son dos se redressa de la même manière que lorsqu’elle se rappela le souvenir positif initial. Ces signes m’indiquaient que ce nouveau souvenir serait une ressource équivalente aux effets similaires. Au bout de quelques minutes, Sally hocha la tête.

Utiliser la nouvelle empreinte pour créer un puissant changement.

« A présent, avancez dans le temps assez rapidement en emportant avec vous l’impact de cette expérience avec votre frère. Au fur et à mesure que vous traversez le temps, vous pouvez remarquer combien toutes vos expériences ultérieures se trouvent modifiées à la lumière de ce nouveau vécu avec votre frère. Ce réajustement s’opère plutôt à un niveau inconscient, il n’est donc pas nécessaire de vous y attarder. Revenez rapidement au présent. Quand vous y êtes, arrêtez-vous et anticipez l’avenir : regardez combien vous serez différente du fait de cette nouvelle expérience avec votre frère. Ici aussi, prenez tout votre temps, ouvrez les yeux quand vous êtes prête. »...

A peine quelques minutes plus tard, Sally ouvrit les yeux et dit : « C’était intéressant. Remonter le temps, puis revenir au présent aussi vite, cela m’a rappelé la fin du film « 2001 ou l’Odyssée de l’espace », au moment où l’équipage tire de tous les côtés. Quand j’ai traversé la période où mon père avait disparu, j’ai eu l’impression de voguer, de la survoler.... Quand j’y pense maintenant, c’est très différent. Bien sûr cela me touchait toujours beaucoup, mais je savais que mon frère serait là, auprès de moi. Je me sens plus grande, plus forte. »

« Bon, cela semble très bien. Maintenant pensez à votre fils, et examinez comment vous vous sentez. »...

« Je me sens bien maintenant. Il ne m’apparaît pas de façon aussi lointaine. J’essaie même de voir cette image floue, toute petite et éloignée, mais cela ne me touche pas. »

Cette démarche dura environ quinze minutes. Le lendemain, Sally m’annonça qu’elle avait appelé son fils et qu’elle s’était sentie très bien. Les angoisses avaient disparu.

Bien que je n’aie pas pu suivre Sally à plus long terme, je sais que cette méthode se révèle très efficace comme j’ai pu le constater chez de nombreuses personnes, pour qui l’amélioration fut définitive et leur permit d’élargir considérablement le champ de leurs ressources.

A Lire Aussi

Formation PNL Hypnose    
Témoignages et Extraits de Livres


ff2p ffdp psychotherapie

LA TEMPÉRANCE est membre fondateur de la Fédération Française de Psychothérapie et Psychanalyse.
Voir Aussi
Sur le Web

 

© 1996-2016 LA TEMPÉRANCE

LA TEMPERANCE - IEPNL sarl - BP 12 - Combre - 63250 Chabreloche - France tel 04-73-94-27-76 - fax 04-73-94-27-14

Sarl au capital de 8 000 EUR - Siret 44029169800015 - APE 8559A Déclaré à la CNIL sous no 1049937.

Organisme de formation pour adultes no(DA) 83630355963.